Niger

Les vulnérabilités du Niger se présentent sous l’angle de besoins récurrents et chroniques tels que la malnutrition, l’insécurité alimentaire, les épidémies et les inondations. Se sont ajoutés de nouveaux paramètres liés à la crise de Boko Haram en 2015, et au phénomène des migrations économiques qui a pris des proportions inégalées en 2016. Ainsi, le nombre de personnes dans le besoin augmente dans tous les secteurs, à l’exception d’Abris/BNA, et passe à 2,3 millions, soit une augmentation de 400 000 personnes par rapport à 2017. Le secteur de la nutrition enregistre le nombre le plus élevé de personnes dans le besoin, soit 1,7 million de personnes, tandis que les secteurs de la protection et de la santé sont ceux où les besoins ont le plus augmenté par rapport à ceux de 2017.

 

La stratégie humanitaire cherche à répondre à trois objectifs stratégiques principaux axés sur 1) le renforcement de la protection de la population civile vulnérable, 2) l’intervention d’urgence pour sauver des vies, 3)l’amélioration des conditions de vie des personnes vulnérables et la restauration et le renforcement des moyens de subsistance.

 

Afin d’opérationnaliser le lien humanitaire-développement, une notation relèvement rapide est appliquée aux projets selon les critères suivants : i) Le projet a-t-il pour but de raccourcir la phase d’urgence tout en donnant un élan aux efforts de cohésion sociale et de restauration des moyens de subsistance; ii) Le projet sert-il de lien entre l’aide d’urgence et le relèvement à long terme en s’appuyant sur l’aide d’urgence pour jeter les bases essentielles d’un relèvement à long terme; iii) Le projet vise-t-il à restaurer et à renforcer les capacités nationales et locales à coordonner et à diriger la mise en œuvre des programmes de relèvement rapide et à planifier un relèvement complet; iv) Le projet contribue-t-il à réduire la dépendance à l’aide d’urgence en soutenant la résilience et les efforts de relèvement rapide des communautés, la restauration des moyens de subsistance, des infrastructures communautaires et des services sociaux de base. 

Le nexus sera garanti aussi en faisant le lien avec les programmes de développement dans les différentes régions, où des activités d’urgence sont menées et ce afin de garantir une stratégie de sortie à moyen et long terme de l’action humanitaire. Les discussions et les échanges entre les acteurs de développement, les humanitaires et le gouvernement sont prévues au courant du premier trimestre 2018.  

 

UNOSAT Rapid Mapping

UNDP and the Operational Satellite Application Programme (UNOSAT) signed a Standard Operating Procedure (SoP) to strengthen their collaboration to make geospatial technology accessible for emergency and crisis response, early warning and preparedness, risk assessments and recovery planning at country and regional level, including in support of the work of the Global Early Recovery Cluster.
 
UNOSAT Rapid Mapping is activated include floods, earthquakes, storms, landslides, volcanoes, oil spills, chemical waste, refugee and Internally Displaced Person (IDP) camp mapping, conflict damage assessment and situation analysis. Output products including maps, GIS-ready data (for example flood extents, damage assessments), statistics and reports support clusters or UNDP to become more effective in all phases of the crisis cycle. read more

Available maps and analysis:

Please wait while the feed is loaded...
 
 

Key Country Contacts

NIGER EARLY RECOVERY FOCAL PERSONS

 

Humanitarian Coordinator

Fatouma Bintou Djibo

Humanitarain and Resident Coordinator

United Nations Development Programme

E-Mail : bintou.djibo@one.un.org