Bulletin "Londo Hio" Cluster MSSC January 2018

 

Le quatrième trimestre de 2017 a suscité plus d’attention que les précédents. De nouvelles zones de crises ont été relevées, Paoua, Bocaranga, Batangafo etc. Plusieurs attaques d’acteurs humanitaires par les groupes armés ont été enregistrées. Dans certaines localités à l’instar de Bocaranga, il a fallu l’appui de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation en Centrafrique (MINUSCA) pour neutraliser les groupes armés. Plusieurs initiatives en vue de la restauration de l’autorité de l’Etat ont été entreprises à travers des descentes sur le terrain des membres du Gouvernement et même du chef de l’Etat (Bangassou, Bambari, Birao, etc.) dans le souci de rassurer la population.

 

Sur les 17 préfectures, de nouveaux bénéficiaires ont été obtenus dans 14 préfectures. Il s’agit des préfectures de : Bamingui Bangoran (Ndélé), Bangui, Haut Mbomou (Obo), Haute Kotto (Bria), Kémo (Dékoa), Mambéré Kadéi (Berbérati), Mbomou (Bangassou), Nana Gribizi (Kaga Bandoro, Mbrès), Nana Mabéré (Bouar), Ombella M’Poko (Bimbo, Bossembélé, Yaloké), Ouaka Bambari, Grimari, Kouango), Ouham (Bosangoa, Bouca, Kabo, Nana Bakassa), Ouham Pendé (Koui, Ngaoundaye, Paoua), Vakaga (Birao).

 

La réponse humanitaire en moyens de subsistance nécessite de plus en plus de financement pour atteindre l’impacte visé. La présence sur le terrain de 14 partenaires mettant en œuvre de nouvelles activités est inégalement répartie sur l’ensemble du territoire (Carte 0). Au cours de ce trimestre, les activités de sensibilisation sur la cohésion sociale et le vivre ensemble ont couvert 14 préfectures.

 

TELECHARGER

 

Country: 
Central African Republic